Le spécialiste digital de l'Emploi BTP et Immobilier

Emploi Diagnostiqueur bâtiment et immobilier

Pour répondre à l’évolution des nouvelles réglementations et au nombre croissant de diagnostics obligatoires, le métier de diagnostiqueur est de plus en plus complexe et exige des formations adaptées et très spécifiques. Expert dans ses domaines, il est tenu de se tenir informé de toutes les évolutions de normes et de techniques de diagnostic afin d'être le plus pointu et précis possible lors de ses analyses.

Description des missions

Diagnostic amiante, plomb, termites, état des lieux… et bientôt le Diagnostic de Performances Energétiques : l'emploi de diagnostiqueur ne s’improvise pas.


Selon le réseau Agenda, spécialiste du diagnostic, «c’est un nouveau métier, exigeant, tourné vers le progrès, incontournable pour respecter la réglementation immobilière, et reconnu comme une vraie spécialité». Ce métier permet un contact permanent avec les professionnels : agences immobilières, syndics, notaires, constructeurs, architectes…

Aujourd’hui, le métier de diagnostiqueur se féminise; au sein du réseau Agenda, près de 30% des salariés du réseau sont des femmes. «Attentive aux problèmes de santé et de sécurité liés à l’habitat la femme apporte une valeur ajoutée au métier de diagnostiqueur en mettant sa sensibilité, son sens du détail et de la précision au service de son métier», explique Agenda dans un communiqué. 

Evolution de carrière

Les possibilités d’évolution pour un diagnostiqueur impliquent de plus grandes responsabilités au niveau humain. Il pourra, après quelques années d’expérience, évoluer vers un poste à responsabilités où travailler en tant que conseiller auprès d’entreprises. 

Accessibilité

La formation de base attendue est le Bac + 2 spécialisé dans le bâtiment, la construction, l’expertise immobilière, … . Certains BTS préparent à l'emploi de diagnostiqueur :

- Technico-commercial (Option génie électrique et mécanique, matériaux du bâtiment), 
- Hygiène, propreté, environnement,
- Professions Immobilières






Inscrivez-vous à la newsletter Inscription newsletter